Témoignage suite au Pèlerinage à Kahnawake - Unité pastorale « Les jardins »

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Témoignage suite au Pèlerinage à Kahnawake

Dernières nouvelles de l'unité
Dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde le pape François nous invite à nous mettre en marche, à vivre cette année comme un pèlerinage et à passer par une Porte Sainte. Passer la porte signifie reconnaitre l’amour de Dieu pour soi et accepter de le donner.
 
Pour faire suite à cette invitation du pape, l’équipe pastorale Les Jardins, ont organisé un pèlerinage à la Mission Saint-François-Xavier de Kahnawake le 29 avril dernier.
 
 
En tout temps, vous pouvez vous rendre à Kahnawake ou à l’un ou l’autre des lieux où se trouve une porte sainte dans notre diocèse pour faire un pèlerinage.  Rendez-vous sur le site internet du Diocèse St-Jean-Longueuil au : http://www.dsjl.org/index.php?option=com_content&view=article&id=1798:prends-la-route&catid=123:uncategorised  pour connaître ces lieux.

Pourquoi faire un pèlerinage?
 
L’amour crée autour de soi un climat de paix, de sérénité. L’amour se fait justice dans le partage de la richesse collective. L’amour crée des liens, l’amour chasse la peur de l’autre, de l’étranger, etc. Oui passer la porte Sainte c’est nous engager à faire tout ce qui nous est possible pour transformer le monde, pour y faire surgir l’amour. Ça peut sembler fleur bleue ou naïf. Vraiment?  Rappelez-vous les pardons libérateurs que vous avez donnés et son résultat sur les autres. Écoutons de plus en les dirigeants de pays, des responsables du fonds  monétaire international qui commencent à parler d’une autre façon de répartir la richesse, de respecter les pays producteurs, etc. Comment cela apparait-il maintenant dans le discours sinon par des gens qui aiment, qui persévèrent dans cette voie et finissent par influencer les choses? Oui, l’amour vécu dans la proximité, celui qui influence les structures sociales peut seul nous rendre meilleurs. »
 
Le Pape François a parlé d’engagement à poser des gestes de miséricorde, que ce soient des gestes d’entraide ou de support fraternel ou des moments de prières pour les vivants et les morts. Il mentionne par exemple, donner à manger à quelqu’un qui a faim, donner à boire à quelqu’un qui a soif, etc. Nous trouvons ces gestes dans le texte de l’évangile de Saint-Matthieu, au chapitre 25. Il mentionne aussi le support fraternel, conseiller des personnes qui le sollicitent, pardonner, consoler les autres, supporter patiemment des personnes ennuyeuses, etc. Ce sont tous des gestes que nous sommes invités à poser avant et après être passé par la Porte Sainte.
 
À tous ces gestes est associée une indulgence jubilaire, une indulgence plénière, une indulgence qui absout tous les péchés. Pour en bénéficier il suffit de faire une ou l’autre de ces gestes précédemment. Le simple fait de passer la Porte Sainte fait bénéficier de cette indulgence. Ce sera un autre bienfait de passer la Porte Sainte.
Photos du pèlerinage :
 
Retourner au contenu | Retourner au menu